Bien que l’échec soit vécu en France comme un évènement tragique, il est fréquent de le rencontrer. Que ce soit dans des contextes personnels ou professionnels, l’échec n’est pas accepté et souvent mal vécu. D’autre part, après un échec, nous sommes confrontés à un choix : faut-il continuer à persévérer ou abandonner pour changer ?

Pour Laurent Gounelle ou Steve Jobs, l’échec a été un moyen de rebondir. L’un et l’autre ont des histoires très différentes à nous raconter pour pouvoir rebondir après un échec.

Je vous partager dans cet article comment leurs 2 histoires peut vous permettre de faire de l’échec une réussite.

echec rebondir recherche de soi

Après l’échec, faut-il persévérer ou abandonner ?

Après un échec dans un domaine qui nous tient à cœur, on est souvent désemparé. Entre abandonner ou persévérer notre cœur balance. Que faire lorsqu’on a trouvé sa voie mais que le destin est contre nous ? Faut-il persister dans une voie qui ne paraît pas la nôtre ? Grâce aux témoignages de Steve Jobs et Laurent Gounelle, vous allez peut-être trouver des réponses à vos questions.

Faut-il persévérer ?

“Stay hungry, stay foolish” Steve Jobs

Pendant mon parcours scolaire auquel je tenais beaucoup, j’ai été refusée d’une licence que je convoitais et j’ai vécu cette sitation comme un échec. Après cela, je suis tombé sur un discours de Steve Jobs. Il raconte son expulsion de la direction d’Apple, ses doutes et ses envies de fuites… Cependant, en se reconcentrant sur lui-même, il s’est rendu compte qu’il aimait toujours son travail et qu’il voulait persévérer plutôt qu’abandonner. Finalement, de retour à la direction d’Apple après avoir persisté, Steve Jobs nous conseille de trouver ce que l’on aime dans sa vie professionnelle ET personnelle afin de trouver l’énergie de sa ténacité.

Comme vous le savez surement, Steve Jobs est américain et aux Etats-Unis, l’échec n’est pas considéré de la même façon qu’en France. Dans la culture anglo-saxonne, l’échec ou les obstacles sont indissociables de la réussite.

Je vous conseille de regarder son discours qui soulève différentes problématiques de sa vie : les études, la mort, l’amour ou la vie professionnelle :

L’expérience de Steve Jobs m’a appris que l’échec peut mener à la persévérance. Mais finalement, j’ai choisi la deuxième option que j’ai apprise d’un célèbre auteur français : prendre l’échec comme un indice de changement

L’échec, un indice pour changer

Contrairement à Steve Jobs, Laurent Gounelle est français, écrivain, mais surtout, il n’a pas eu le même parcours…

Il se retrouve à la direction financière d’une grande entreprise après son master et après quelques temps, il s’est rendu compte qu’il s’était “fourvoyé dans une voie qui n’était pas la sienne”. Licencié, Laurent Gounelle fait son chemin pour finalement proclamer dans une conférence Tedx, que ce sont les échecs et les humiliations qui lui ont sauvé la vie. Il apprend également petit à petit à se détacher de ce à quoi il s’accroche pour se sentir valoriser : les biens matériels, son physique, son intelligence… Arrivé à un moment où il s’est senti complètement nu, il a commencé à ressentir des envies. Formateur ou écrivain, il renonce à la reconnaissance de sa famille pour son propre épanouissement.

Le témoignage de Laurent Gounelle a été un déclic pour moi dans ma recherche de vocation. Il peut l’être également pour vous qui êtes à la recherche de vous-même :

Ces deux histoires sont certes très différentes mais elles ont un point en commun, les deux personnages ont tous deux eu recours à une réflexion intérieure après avoir vécu un échec. “Qui suis-je ? Est-ce que je suis fait pour ce métier ? Qu’est-ce que j’aime dans la vie ?…” Malgré leur différence de culture ou de parcours, ils se sont posé les mêmes questions. N’est-ce pas le signe que chaque personne doit avoir la même réflexion intérieure avant d’arriver à s’épanouir complètement et de faire face aux obstacles ?

Rebondir en apprenant à se connaître

Après avoir vu le Tedx de Laurent Gounelle, êtes-vous arrivé à savoir qui vous étiez ? Je sais que cette question est difficile mais elle est pourtant essentielle ! J’espère qu’après avoir pris connaissance de ces 2 témoignages, vous êtes convaincu de la nécessité de prendre du temps pour identifier qui vous êtes !

C’est grâce à cette dernière vidéo que j’ai décidé de suivre une toute autre voie qui m’était prédestiné : celle de blogueuse ! Et vous, quelle est votre voie ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu