Dans le cadre de mon défi « 12 livres pour trouver sa voie en 2019 », je commence avec le livre « La méthode ikigai » d’Hector Garcia et Francesc Miralles.

En voici un résumé très complet où vous trouverez 35 clés pour vivre son ikigai et des exercices pour appliquer ces clés dans votre vie.

Vous pouvez également acheter le livre en cliquant ici.

31Kk1-3XacL._SX331_BO1,204,203,200_

Résumé du livre “La méthode Ikigai”

Qu’est-ce que l’ikigai ?

D’après les Japonais, nous possédons tous une essence, une mission dans la vie qu’ils nomment « ikigai ». Littéralement « ce pour quoi la vie mérite d’être vécu ».

Les lecteurs de Paulo Coelho pourraient l’appeler « légende personnelle », mais encore mission de vie ou moteur de l’existence.

Les Japonais peuvent avoir plusieurs ikigai tous au long de leur vie sans même en avoir conscience.

L’ikigai est comparable à une radiofréquence : « mieux nous nous synchronisons avec lui, plus nous aurons la sensation que notre vie a un sens ».

De plus, certains pensent que l’ikigai est un facteur de longévité au Japon.

35 clés pour vivre son ikigai

1) Shinkansen : la pensée out of the box

train shinkansen ikigai

Cette ligne de train fut la première ligne de train à grande vitesse. Littéralement, « la nouvelle ligne principale », l’histoire de ce train a marqué son temps !

Le gouvernement japonais voulait un train qui pourrait atteindre 100 km/h et lier la capitale et Osaka en un temps record. Les ingénieurs ont dû repenser l’intégralité de la structure du train, des gares, des voies ferrées.

Cet objectif qui paraissait impossible à première vue a bel et bien marqué l’histoire des transports.

La morale de cette histoire, c’est qu’il est indispensable de choisir des objectifs à première vue impossibles à réaliser pour se dépasser.

Exercice :

  • Posez par écrit votre objectif impossible
  • Faites la liste d’au moins 10 actions qui vous rapprochent de ce but.
  • Précisez le mode opératoire (quoi, comment, quand ?)
  • Précisez la deadline de ce projet
  • Signer ce contrat avec vous-même
  • Afficher ce contrat visible au quotidien

Ça y est, le Shinkansen est en marche !

2) Mont Fuji : gymnastique de l’impossible

Il faut savoir que le mont Fuji est un sommet très difficile à atteindre puisque c’est un ancien volcan.

mont fuji ikigai

De plus, ce sommet est une figure sacrée pour les Japonais, impossible pour les étrangers de le gravir et pourtant, c’est en 1860 qu’un Néerlandais monta en haut du mont Fuji malgré les menaces de typhons et dissuasions des Japonais.

La vie est remplie de sommets que nous croyons impossibles à gravir et pourtant, le plus souvent, ce qui nous y empêche sont les étiquettes mentales que nous collons à une épreuve.

Une fois le filtre tombé, nous pouvons avancer et escalader la montagne.

Exercice : pour faire le ménage de vos freins, préjugés, barrières mentales, rappelez-vous simplement de ces « impossibles qui se sont révélés être des simples broutilles (ex : faire du vélo sur 2 roues, aller seul à l’école…).

Faites la liste de vos prochains défis impossibles !

Pour moi, c’est de partir voyager seule dans un pays vraiment loin de la France…

3) Ganbarimasu : le pouvoir de la patience et de la persévérance.

En japonais, « Ganbarimasu » veut dire « faire du mieux possible ».

C’est une valeur très importante dans la culture japonaise que l’on retrouve notamment dans les mangas.

Les héros s’entraînent sans relâche pour devenir des experts. Le plus souvent, leurs objectifs sont simples, ils n’ont pas de grandes ambitions.

La persévérance s’accompagne forcément par la patience pour atteindre l’objectif espéré sans abandonner les efforts.

« Patienter sans agir conduit à une vie passive ; patienter en faisant preuve de persévérance nous permet d’accomplir nos objectifs »

presence ikigai

Connaissez-vous la règle des 10 000h d’Ericsson ?

Selon ce scientifique, il faudrait 10 000h d’entraînement pour réussir et atteindre l’excellence, l’expertise d’un domaine.

De plus, selon le neuroscientifique Daniel Levitin, la pratique intensive ET la prise d’opportunité sont facteurs de succès. Les Beatles n’auraient jamais été connus s’ils étaient restés dans leur cave.

Exercice : planifier vos 10 000h d’entraînement

Sachant que 10 000h d’entraînement représentent :

  • 8h/jour x 5 jours = 5 ans
  • 4h/jour x 5 jours = 10 ans
  • 2h/jour x 5 jours = 20 ans
  • 1h/jour x 5 jours = 40 ans

Ces chiffres peuvent vous décourager d’avance, mais pas de panique, vous avez la possibilité de faire de votre ikigai votre métier ce qui vous permet de pratiquer tous les jours de la semaine 7h par jours !

Si vous voulez devenir un écrivain hors pair, commencer à écrire dès maintenant et faites de cette activité votre métier…

4) Nouvelles habitudes : changez votre vie en 21 jours

Il existe 2 types d’habitudes :

  • Les habitudes qui vous facilitent la vie et vous apportent bonheur et sérénité
  • Les mauvaises habitudes, celles qui se sont installées comme un virus dont vous avez beaucoup de mal à vous défaire

Heureusement, il est possible de modifier ses habitudes quotidiennes grâce au pouvoir des rituels. Vous remplacez les mauvaises habitudes par des bonnes tous les jours pendant 21 jours.

nouvelles habitudes ikigai

Pourquoi 21 jours ? Car c’est le timing parfait pour ancrer une habitude et consolider une nouvelle routine positive.

Exercice :

Étape 1 : « J’identifie une routine qui me pousse à faire une action qui ne me convient pas »

  • Quelle est la mauvaise habitude ?
  • À quelle occasion apparaît-elle ?
  • À quel endroit ?
  • Au contact de quelles personnes ?
  • Quelles émotions ressentez-vous à ce moment ?

Étape 2 : « J’implante une nouvelle habitude avec une nouvelle compensation »

  • Quelle compensation obtenez-vous lorsque vous exécutez votre mauvaise habitude ?
  • Par quel rituel plus sain pouvez-vous la remplacer pour obtenir une compensation similaire ?

Étape 3 : « Quand j’aurais envie de …(mauvaise habitude)…, ce que je ferai sera …(bonne habitude)…, car cela me permettra de …(bénéfice, compensation)… »

5) Feed-back : l’importance d’un regard extérieur

Lorsque vous vous engagez dans un domaine que vous ne maîtrisez pas complètement et que vous avez envie de vous améliorer, le feed-back est un exercice très intéressant.

Il s’agit de demander l’avis d’une personne extérieur qui présente plusieurs caractéristiques. Elle doit être sincère et maîtriser le sujet mieux que vous. N’écoutez pas les critiques d’inconnus qui n’y connaissent rien.

Pour obtenir un feed-back utile, vous devez poser les bonnes questions :

  • Pouvez-vous me dire ce qui vous plaît le moins ? Que devrais-je arrêter de faire ?
  • Pouvez-vous me dire ce qui vous plaît le plus ? Que devrais-je continuer de faire ?
  • Pourquoi ? Que devrais-je commencer à faire ?

mentor ikigai

6) Senpai : appuyez-vous sur un mentor

Pour progresser dans un domaine, il vous sera très utile de trouver un mentor, quelqu’un qui vous aidera à passer au niveau supérieur grâce à son encadrement et ses conseils.

Choisissez la bonne personne qui vous aidera à valoriser vos capacités et développer votre génie. Cette personne vous aidera à donner le meilleur de vous-mêmes, vous rappelle les enjeux et vous aide à rester concentré.

Si vous ne trouvez pas de mentor, chercher des inspirations sur YouTube, dans des biographies, des interviews, des forums…

L’essentiel est de vous inspirer du travail des autres.

Exercice :

Même si vous n’avez pas la chance d’avoir un mentor, vous pouvez dès à présent organiser vos séances de travail de sorte à être plus efficace et avoir un recul sur vos actions.

Une séance de travail :

  • Fixer l’objectif de la séance
  • Séance de travail grâce à la technique Pomodoro
  • Self-feed back :
    • Emotions
    • Performance
    • Difficulté
  • Identifier les erreurs pour les corriger
  • Noter les doutes et les réponses
  • Point à améliorer pour la prochaine séance

7) Émulation : découvrez, imitez et surpasser

Pendant longtemps, j’ai pensé que l’art devait émaner de notre propre imagination. Qu’il ne nous était pas permis de copier, car sinon, c’est bien évidemment du plagiat.

Pourtant, après avoir lu le lire « Voler comme un artiste » d’Austin Kleon, ma vision de l’art a complètement changée.

voler comme un artiste ikigai

Aucune œuvre d’art n’émane seulement de l’imagination d’un article. Son inspiration vient d’autres artistes ou même de la nature !

L’important est donc de s’inspirer de l’ancien, des tendances et de se les approprier. Il faut prendre les inspirations et faire différemment quelque chose qu’on aimerait voir autrement.

Exercice : prendre un œuvre que vous admirez

  1. Étudiez-la et notez les points forts qui la rendent unique
  2. Notez ses points faibles
  3. Apporter des améliorations d’autres œuvres
  4. Commencez une œuvre réunissant toutes ces qualités

8) Votre élément : identifier ce que vous n’aimez pas pour trouver ce que vous aimez

Nous arrivons dans le vif du sujet : qu’est-ce qu’est notre élément ? Pour quoi sommes-nous fait dans la vie ? Comment faire des choix dans notre parcours ? Comment donner sens à notre vie ?

Pour les Japonais, l’ikigai est composé de 4 parties :

  • Ce pour quoi nous sommes doués
  • Ce que nous aimons
  • Ce dont le monde a besoin
  • Ce qui nous permettrait d’être rémunérés

ikigai

Pour les psychologues, la réponse aux questions précédentes se trouve dans notre potentiel. Le potentiel se forme entre nos passions et nos aptitudes.

Ken Robinson parle lui d’Élément dans son livre « Trouver son élément » que je compte vous résumer également dans ce défi.

Mais au final, vous vous demander peut-être pourquoi faut-il trouver son potentiel, élément ou ikigai ?

Rechercher son ikigai, c’est :

  • Trouver une raison de se lever tous les matins
  • Être aussi motivé pour aller travailler que vous partir en vacances
  • Prendre du plaisir, s’amuser, s’accomplir
  • Améliorer sa confiance en soi et ces compétences naturelles

Exercice : comment trouver son ikigai ?

  • Listez ce que vous n’avez pas envie d’apprendre, les matières que vous détestées le plus et pourquoi ?
  • Listez les tâches qui vous ennuient au travail ou dans votre quotidien et pourquoi ?
  • Trouvez des dénominateurs communs à ces listes
  • Affinez votre recherche
    • Quelles tâches vous semblent répétitives ou au contraire créatives ?
    • Préférez-vous les activités individuelles ou en groupe ?
    • Préférez-vous l’effort physique ou intellectuel ?
  • Listez des choses que vous aimez faire :
    • École
    • Travail
    • Quotidien
  • Trouvez des dénominateurs communs (ex. : j’aime faire la cuisine, j’aime l’histoire et regarder des reportages sur le sujet à la télé)
  • Avez-vous des passions, des activités agréables que vous ne faites plus ?
    • Pourquoi ?
    • Classez ses activités par ordre de priorité
  • Répondez immédiatement à cette question : « Vous êtes seul dans une pièce fermée et vous pouvez faire tout ce que vous voulez, que faites-vous ? »
  • Décidez comment, et quand vous allez commencer à développer une passion parmi vos différentes listes et signez l’engagement.

9) Franklin : développez vos qualités

 

Benjamin Franklin est un homme politique brillant, inventeur, philosophe et on peut dire, précurseur du développement personnel.

183863106

En effet, il avait compris l’importance de bien se connaître et de s’inspirer des méthodes de meilleures personnes que lui-même.

Son objectif était ambitieux : atteindre la perfection morale !

En lisant des biographies de personnalités à succès, il a relevé 13 qualités communes à toutes ces personnes :

  1. Tempérance (ex. : arrêter de manger à 80% de satiété)
  2. Silence : ne dites que ce qui peut être utile aux autres ou à vous-même
  3. Ordre : chaque objet est à sa place
  4. Résolution : détermination et effort
  5. Economies : ne pas gaspiller « less is more »
  6. Travail : toujours occupé à faire quelque chose d’utile en s’améliorant chaque jour
  7. Sincérité
  8. Justice : ne pas faire de mal à autrui en blessant ou en oubliant d’accomplir son devoir
  9. Modération : éviter les réactions extrêmes, les injures
  10. Propreté : non-tolérance au manque d’hygiène
  11. Tranquillité : concentration et focalisation sur une tâche à la fois
  12. Chasteté : abandonnez-vous rarement au plaisir sexuel
  13. Humilité : « Imitez Jesus ou Socrate »

Exercice : journal à dessiner

  • Dessinez un tableau avec les 13 valeurs de B. Franklin à l’horizontale et les jours de la semaine à la verticale
  • Cochez les valeurs pratiquées chaque jour de la semaine
  • Choisissez une valeur à pratiquer dans la semaine ou dans la journée
  • Étudiez le tableau : quelles vertus avez-vous le plus développées et quelles sont vos vertus les plus faibles ?

10) Gasshuku : les sessions Shinkansen

Le Gasshuku est le nom des retraites professionnelles organisé au Japon par les entreprises. Elles réunissent leurs équipes dans un lieu de travail différent afin de faire évoluer plus rapidement un projet.

gambarimasu travail plusieurs ikigai

Cette technique est redoutable pour développer des projets seuls ou à plusieurs. Si c’est un projet seul que vous voulez développer, entourez-vous de personnes avec des projets similaires, si vous travaillez avec une équipe, invitez tous les membres pour cette session Shinkansen !

Exercice : organiser un Gasshuku

  • Déterminez la date et la durée de vos sessions et transmettez les horaires et début et de fin aux participants
  • Définissez un objectif
  • Bannissez téléphone et autres moyens de communication avec l’extérieur
  • S’il y a beaucoup de monde, prévoyez un dîner pour créer une bonne entente
  • Vous pouvez même organise un Gasshuku à distance par Skype !

11) Aventure : sortez de votre zone de confort

« La zone de confort est un état comportemental dans lequel une personne opère sans anxiété en utilisant une palette de compétences limitées pour produire un niveau régulier de performance, généralement sans sentiment de risque » Alasdair White

aventure sortir zone confort ikigaiImaginez une grenouille dans une casserole pleine d’eau à feu doux, elle profite de la chaleur de l’eau. Maintenant, imaginez que, petit à petit, on augmente la chaleur de l’eau. Mais il est trop tard, la grenouille s’en rend compte qu’à la dernière seconde…

Vous êtes cette grenouille dans la casserole, vous profitez de votre zone de confort sans en sortir parce qu’elle est agréable. Cependant, cette zone vous enferme en quelque sorte et finit par ne pas être bénéfique du tout…

Exercice : sortez de la marmite

    – Changez de trajet pour aller au boulot, à l’école
  • – Lisez le livre d’un inconnu
  • – Allez dans un quartier dans lequel vous n’êtes jamais allé
  • – Apprenez quelque chose de nouveau
  • – Renouvelez vos amitiés

12) Timing : faites chaque chose en son temps.

Urgent

Non urgent

Important

1

2

Non important

3

4

Voici la matrice de Covey ou d’Eisenhower.

Elle vous donne une idée de la priorité des tâches que vous devez accomplir pour accomplir votre objectif.

Pour appliquer cette matrice, vous devez faire la liste des tâches à faire puis les placer dans le tableau en fonction de leur importance et de leur urgence.

Ensuite, faites les tâches dans l’ordre croissant des chiffres :

  • 1 : Tâches urgentes et importantes
  • 2 : Tâches non urgentes et importantes
  • 3 : Tâches urgentes et non importantes
  • 4 : Rayer les tâches non importantes et non urgentes

temps gerer ikigai

Puis, éliminez les activités qui vous font perdre du temps inutilement :

  • Réseaux sociaux
  • Repas pro
  • Gestion de sujet personnel pendant le travail
  • Prendre du temps sur le sommeil

Pour terminer, mettez en place la technique Pomodoro pour améliorer votre productivité. Pour cela, alternez des périodes de travail de 25 min entre coupées de 5 min de pause. Toutes les 4 périodes, faites une pause de 15 min.

Vous avez des applications mobiles qui vous permettent de mettre en place cette technique comme Pomodone que je vous conseille.

13) Pareto : suivez la règle 20/80

Pareto est un économiste dont vous avez sûrement déjà entendu parler. Sa théorie 20/80 explique que 20% des causes produisent 80% des résultats.

Pour vous donner quelques exemples :

  • 20% de votre garde-robe est mise 80% du temps
  • 20% de vos clients vous prennent 80% de votre temps

Conclusion : 80% des problèmes sont superflus. La solution, sélectionnez l’essentiel qui vous apporte du bien-être et laisser le reste.

pareto 80 20 ikigai

Quelques conseils pour mettre en place cette théorie :

  • Déléguez ou supprimez les tâches inutiles
  • Passer du temps avec les gens qui le valent vraiment
  • Participer à des discussions constructives
  • Ayez des activités épanouissantes
  • Focalisez-vous sur les 20% d’objets qui vous procurent du plaisir
  • Au travail :
    • Quels sont les 20% de vos clients qui vous rapportent 80% de votre CA ?
    • Où va 80% de votre temps ?

14) Le pouvoir des mots : donnez des noms marquants à vos projets

Le pouvoir de nos paroles joue un rôle important dans notre manière de penser et d’agir.

Vous pouvez commencer par changer quelques expressions pour être plus positif et vous motiver à agir.

Dire : « Je vais, j’apprends à, je suis sur la voie, je suis heureux » À ne plus dire : « J’aimerais, j’espère, je pourrais, si j’avais, je ne sais pas, je ne peux pas, je suis heureux quand »

Pour aller plus loin, vous pouvez même nommer des objectifs pour les rendre plus concrets par exemple : « Voyage vers mon ikigai » ; « La P’tite Voie »…

15) Jardin d’enfants : retrouver votre pouvoir d’enfant

Étant enfants, nous avions plein de rêves dans les yeux ! Nous nous émerveillions devant des choses simples de la vie.

Alors, ressusciter vos rêves de l’enfance en faisant la liste de tout ce que vous vouliez être ou faire ainsi que vos premières passions.

jardin d'enfant ikigai

C’est important, car, pendant l’enfance, nous étions affranchis de toutes contraintes sociales ou de peur de jugement.

Ensuite, suivez les règles apprises à l’école qui vous sembleront peut-être évidentes, mais qui sont toujours bonnes à réentendre :

  • Profitez de la vie
  • Donnez libre cours à votre joie de vivre
  • Cultiver votre esprit curieux et continuer de s’émerveiller
  • Soyez humble
  • Demandez pardon
  • Ayez une vie équilibrée
  • Faites attention à la route
  • Les animaux et nous-mêmes finissons par mourir

Exercice : accomplissez 3 rêves d’enfant

  • Dans votre liste de rêve d’enfant, choisissez 3 rêves
  • Décidez de comment vous allez vous y prendre pour les réaliser
  • Fixez-vous une date de début

16) Nostalgie : revenez à la source de bonheur

Pour certains, la nostalgie est synonyme d’optimisme. Pourquoi ?

Car nous recherchons dans nos souvenirs, des souvenirs heureux qui nous motivent pour continuer. Nous nous rappelons que nous sommes dignes d’être aimés et appréciés. Ces souvenirs nous aident également à affronter le futur incertain.

nostalgie ikigai

Exercice : l’archéologie personnelle

  • Listez 5 moments où vous vous êtes senti particulièrement heureux en vous replongeant dans de vieilles photos, des souvenirs de voyage ou d’anciens journaux intimes
  • Ensuite, pensez à un projet à accomplir qui vous procurerait les mêmes sensations
  • Lancez-vous et créez vos futurs souvenirs !

17) Amitié : recomposez votre cercle d’amis

On ne choisit pas sa famille, mais l’on peut choisir ses amis !

Vous devez bien choisir vos compagnons de cordée en vous créant un cercle de personnes de confiance, dans lequel vous pourrez vous entraider et sur lequel vous pouvez compter en cas de danger.

amitie ikigai

Élimine ceux qui se plaignent constamment, critiquent et communiquent leur négativité. Ceux qui demandent des faveurs ou attentions démesurément et qui disparaissent quand vous avez besoin d’eux.

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps »

Alors, côtoyez des personnes qui rechargent vos batteries.

Exercice : cartographier ses amis

  • Faites la liste des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps
  • Pour chacune d’elles,
    • Déterminer le type de relation
    • Demandez-vous ce qu’elle exige de vous
    • Demandez-vous ce qu’elle vous apporte
    • Triez-les en fonction de :
      • Leur optimisme et bonne onde
      • Leur négativité, leur tendance à parler d’elles-mêmes, avec qui vous n’êtes pas spécialement heureux
  • Noter ces personnes de 0 à 10 et déterminer votre propre moyenne

18) Rétrospective : connecter les choses

Avez-vous déjà vu le discours de Steve Jobs à Stanford ?

Selon lui, il faut avoir confiance dans le fait que les choses finiront toujours par être reliées plus tard.

Il faut donc aller de l’avant, car même les échecs sont des leçons et des opportunités de grandir.

Il explique aussi que tout n’a pas besoin d’être utile, il faut donc suivre ses envies et le reste coulera de sens.

Exercice : connecter les expériences passées entre elles

Connecter les expériences entre elles vous permet de mieux comprendre votre trajectoire, ce qui a fait que vous êtes qui vous êtes aujourd’hui. Puis, cela vous permet d’avoir des indices sur vos aspirations pour le futur.

  • Répondez à ces trois questions :
    1. Quel a été l’évènement le plus important dans votre vie au cours des 5 dernières années ?
    2. Que s’est-il passé auparavant ? Quelles personnes, actions de votre part, quelles étapes ont permis cet évènement de se réaliser ?
    3. Que s’est-il passé ensuite ?
  • Faites des liens entre les 3 réponses (manières sont se sont connectées les étapes fondamentales)
  • Quelles sont les nouvelles étapes pour votre futur ?
  • Y-a-t-il quelque chose que vous voulez faire, mais vous avez trop peur d’échouer ou peur que ça ne serve à rien ?
  • Faites-le !

19) Analogie : offrez-vous une détox digitale

 

Revenir à des objets du passé, vous passez de votre téléphone le temps d’une journée et redécouvrir la vie d’antan !

J’adore tout ce qui est vintage : les friperies, les appareils photo argentiques, les vinyles…

detox digital ikigai

L’intérêt est de ne pas dépendre de la technologie et passer 1 à 2 journées loin des écrans.

Pourquoi ?

Simplement pour évaluer la quantité de technologie chez nous, la fréquence de notre utilisation et notre dépendance à ces appareils technologiques.

Vous avez sûrement déjà oublié ou perdu votre téléphone et vous avez l’impression d’être soudainement plongé dans une jungle immense où plus rien n’est possible…

Après cette pause, reconnectez-vous petit à petit à la technologie avec une consommation plus contrôlée.

Ne fuyez pas non plus la technologie, car c’est un outil très utile, mais il faut apprendre à mieux l’utiliser.

20) Slow life : avancez lentement pour aller loin

Souvent, on pense que pour être plus performant, il faut aller plus vite. Mais c’est complètement FAUX !

L’amélioration de la performance vient davantage de la capacité à se concentrer sur l’essentiel. Sur ce qui compte vraiment.

slow life ikigai

Exercice : pour pratiquer une slow life

  • Mettez votre téléphone en mode avion après une certaine heure
  • Évitez les réseaux sociaux (déterminez des plages horaires)
  • Consultez des nouvelles qui vous aident à vivre
  • Préférez les produits et vêtements respectueux de l’environnement et qualitatifs
  • Cuisinez des produits locaux de préférence
  • Investissez seulement les heures nécessaires pour travailler
  • Préférez les rencontres physiques que virtuelles

21) Présence : “Qui chasse plusieurs lièvres n’en attrape aucun”

Notre attention est très fragile, il suffit d’un rien pour la capter et pour nous déconcentrer…

Pour effectuer une tâche avec une meilleure efficacité, vous devez donc éviter le multitâche ! Un ordinateur est capable d’avoir plusieurs programmes ouverts en même temps, mais, en tant qu’humain nous ne sommes pas faits pour cela.

Pratiquez plutôt la pleine conscience vu qu’un ordinateur n’en a pas ! Cela consiste à être pleinement conscient à chaque instant de notre vie : au repas, sous la douche, en marchant.

Cela paraît facile, mais combien de fois vous êtes-vous surpris à divaguer pendant que vous mangez ou prenez votre douche ?

Ne pensez à rien d’autre qu’à l’action que vous êtes en train de produire.

Exercice : pratiquer la pleine conscience

  • Réservez des moments durant la journée pour être pleinement concentré sur une seule chose (ex. : bol tibétain)
  • Pratiquez la technique Pomodoro pour travailler en vous focalisant sur une tâche pendant 25 min
  • Laissez-vous porter par les évènements et ne réfléchissez pas trop

22) Écrire, c’est clarifier : le pouvoir de l’encre et du papier

L’écriture est un fabuleux outil pour laisser sortir ce qui se cache à l’intérieur de nous-mêmes.

Ça nous permet d’éclaircir et d’ordonner nos idées et c’est même conseillé par les médecins ! Oui, car l’écriture régule l’activité de l’amygdale qui module l’intensité de nos émotions

ecrire ikigai

De plus, si vous écrivez un journal, celui-ci est le « véhicule pour votre identité personnelle » Susan Sontag.

Vous vous construisez en écrivant !

Le mieux, c’est de pouvoir écrire quotidiennement. Vous pouvez parler d’un évènement, de la première chose qui vous passe par la tête, d’un projet. L’important, c’est de mettre l’accent sur le positif et si vous avez besoin d’exprimer votre négativité, essayer de méditez sur les solutions et les leçons que vous tirez de cette situation.

Exercice : un journal de 5 minutes

Mettez-vous au défi d’écrire 5 minutes par jour pendant au moins 21 jours.

  • 3 min le matin :
    • 3 choses pour lesquels je suis reconnaissant
    • 3 choses qui vont rendre ce nouveau jour spécial
    • Affirmation du jour : « Aujourd’hui, je vais… »
  • 2 min le soir :
    • 3 choses géniales qui se sont passées aujourd’hui
    • Qu’aurais-je pu faire pour rendre cette journée meilleure ?

Restez concis et n’écrivez que l’essentiel !

23) Haïku : réveillez le poète qui est en vous

Un Haïku est un genre de poème japonais qui fait appel à nos sentiments les plus profonds. C’est un outil d’exploration personnelle.

Il se compose de 17 syllabes sur 3 vers (5,7,5).

Le but du Haïku est de rester le plus simple possible, sans utiliser de métaphores et les vers ne doivent pas forcément rimer.

Il doit être bref pour être lu à voix haute en une inspiration.

haiku poeme ikigai

Idéalement, le poème doit contenir des références à la nature, aux saisons

Il doit être au présent ou ne pas forcément contenir de temps.

Grâce au Haïku, vous pouvez exprimer une observation, un émerveillement et intégrer les sensations de vos 5 sens.

Le Haïku idéal est celui qui vient spontanément.

Exercice : 30 Haïkus en 30 jours

  • Choisissez un moment de la journée
  • Observez autour de soi, ressentir, entendre, l’essence du moment
  • Écrivez sans réfléchir
  • Relisez vos haïkus au bout des 30 jours et reconnaissez des styles et thèmes redondants
  • Vous trouverez dans ces haïkus des pistes pour identifier ce que vous aimez et trouver votre ikigai

24) Décisions cruciales : prenez les initiatives qui changeront votre vie pour toujours

Afin d’atteindre notre objectif, il est crucial d’identifier le chemin déjà parcouru et le chemin à venir, il nous faut cartographier notre vie :

  • Combien de décisions cruciales ai-je prises jusqu’à maintenant ?
  • Combien dois-je encore prendre pour atteindre mon objectif ?

Il est bon de faire le bilan de notre parcours pour détecter les signaux d’alerte que l’on ne voit pas lorsqu’on a la tête dans le guidon.

Des changements sont alors à mettre en place.

Exercice :

  1. Analysez vos grandes décisions
  2. Réfléchissez aux conséquences de ces décisions dans votre vie
  3. Réfléchissez aux décisions cruciales que vous devez prendre dans votre vie actuelle
  4. Analysez leurs conséquences positives sur votre vie
  5. Poursuivez l’exercice jusqu’à identifier ce que vous voulez changer en priorité

25) Nightshift : activer la machine à rêves

La nuit, les rêves sont de fabuleux révélateurs ! Nous avons beaucoup à apprendre sur nous-mêmes grâce à nos rêves

D’autant plus le rêve lucide ! Car ce dernier nous permet d’améliorer notre capacité d’apprentissage et favoriser la réalisation de notre ikigai.

rever ikigai

Par exemple, si vous rêvez de devenir hockeyeur professionnel, vous pouvez améliorer vos performances simplement grâce aux rêves lucides !

 

Comment devenir onironaute ?

Pour déclencher un rêve lucide, vous avez 2 possibilités :

  • Durant votre rêve, il y a un fait inattendu ou étrange
  • Vous êtes brièvement réveillé par un bruit, mais vous replongez rapidement dans vos rêves
  • Ensuite, vous êtes libre d’orienter vos rêves pour :
    • Combattre une peur
    • Améliorer ses aptitudes
    • Retrouver un souvenir
    • Prendre des décisions
    • Tester une idée

Exercice : pour encourager les rêves lucides

  • Avant de vous coucher, écrivez ou lisez sur le sujet que vous voulez voir apparaître dans vos rêves
  • Faites une petite méditation
  • Gardez un carnet près de votre lit pour noter ses rêves le matin. Cela vous permet d’être plus conscient de leur existence et facilite leur identification
  • Relisez vos anciens rêves avant de vous coucher.

26) Enso : le cercle de l’harmonie intérieure

Pour trouver sa vraie passion et la développer, il faut d’abord découvrir la nature de notre existence grâce à :

  • Shodo (calligraphie)
  • Haïku (poésie)
  • Koan (énigmes)
  • Méditation

Pour pratiquer la calligraphie, pratiquez le cercle Enso. Cette pratique consiste à dessiner un cercle à la main d’un seul trait en laissant l’esprit totalement libre et désinhibé.

cercle enso ikigai

Le cercle ne doit pas être parfait, la véritable beauté réside dans ce qui est imparfait, éphémère, incomplet comme la nature (wabi-sabi).

Exercice : dessinez votre cercle Enso

  • Achetez un pinceau et de l’encre noire ainsi que du papier blanc, vous pouvez aussi utiliser un marqueur
  • Avant de tracer le trait, respirez profondément une fois
  • Dessinez le cercle d’un seul trait, le mouvement doit être exécuté par le bras
  • Ne jugez pas votre œuvre
  • Dessinez un nouveau cercle
  • Vous pouvez faire cet exercice avant d’écrire, cela permet à vos émotions de jaillir plus librement

27) Koan : le pouvoir de la pensée latérale

Un Koan est une énigme philosophique qui permet d’entrer dans le subconscient avec des questions paradoxales.

Ces énigmes, données par les maîtres pour leurs disciples ont pour but de les faire réfléchir. Parfois pendant plusieurs années, les disciples utilisent l’énigme comme objet de méditation.

enigme koan ikigai

Les disciples font part de leurs fulgurances à leur maître.

Leurs solutions sont créatives et irrationnelles puisque la philosophie zen va à l’encontre de la pensée logique.

Selon eux, la pensée logique nous éloigne de la nature essentielle de l’univers.

Exercice :

  • Choisissez une énigme parmi celles présente sur ce site
  • Analysez les concepts qui y sont mentionnés
  • Analysez l’action suggérée
  • Laissez flotter les éléments dans votre subconscient pour y trouver une réponse intuitive
  • Utilisez le Koan comme objet de méditation dans les moments stressants

28) Mindfulness : pratiquer la pleine conscience

La pleine conscience nous permet d’approfondir ce que nous sommes en train de faire, nous entrons dans le flow…

Nous prenons conscience de nos sentiments, sensations, pensées ou mouvement à un moment donné.

Nous sommes totalement dans l’instant présent.

Cet exercice nous reconcentre sur notre activité présente et sur nos choix de vie.

Nous nous focalisons sur notre présent pour éviter que notre futur soit des remords du passé.

4 exercices pour pratiquer la pleine conscience :

  1. Statut humaine : restez immobile pendant quelques instants et prêtez attention à chacun de vos muscles
  2. 5 sens, 5 sensations : pensez à vos 5 sensations ressenties dans le moment présent
  3. Course lente : faites les choses plus lentement (ex : à table, dégustez les saveurs, aspect, odeur, appréciez la satiété)
  4. Dites votre nom : le fait de dire votre nom réveille la conscience de votre pensée. Dites-le à chaque fois que vous avez les pensées négatives ou que vous êtes distrait.

29) Sérendipité : heureux hasard

En sciences, les plus grandes découvertes sont le fruit du hasard !

La sérendipité exige que nous prêtions une attention maximale à ce qui se passe autour de nous.

chance hasard ikigai

Pour laisser la chance au hasard, nous devons être ouverts à lui… Pour cela, il faut dire « oui » le plus souvent et créer des conditions favorables pour vivre des évènements inattendus.

Nous devons également envoyer des signaux au monde en se manifestant : se mettre en mouvement, être actif, provoquer les heureux hasards.

Exercice :

  1. Envoyez des signaux autour de vous :
    • Publiez sur les réseaux sociaux
    • Écrivez des mails
    • Ayez une carte de visite
    • Offrez votre aide à quelqu’un
    • Demandez de l’aide pour quelque chose que vous n’avez pas besoin normalement

2.   Laissez place à l’imprévu, ne prévoyez pas trop à l’avance

    • Dînez avec des amis qui ne se connaissent pas
    • Prenez un café avec une personne que vous ne connaissez pas
    • Organisez une fête autour d’une thématique surprenante
    • Lisez un livre que vous n’auriez pas lu d’apparence
    • Apprenez sur une nouvelle discipline
    • Faites quelques choses de nouveau

3.   Parcourez le monde

    • Voyager plus souvent
    • Changez de trajet, favorisez les trajets à pied
    • Mangez dans un nouveau restaurant

30) Random Acts of Kindness : offrez de la gentillesse

Pourquoi être gentil ? Une étude montre que les gens gentils sont plus heureux, car ils gagnent une grande satisfaction personnelle à être altruiste.

Et c’est vrai, aider les autres à se motiver, à sourire, à vivre est très gratifiant !

gentilesse ikigai

Exercice : pratiquer l’altruisme

Idées de RAK :

  • Souriez à une personne
  • Écrivez un message à un collègue, copain…
  • Faites un compliment
  • Envoyez des messages affectueux à vos amis
  • Offrez un thé, un café
  • Pardonnez
  • Faites un don
  • Offrez un livre
  • Prenez un jour off et offrez une excursion à un membre de la famille, ami…

31) Toucher : importance du contact physique

Pour notre santé émotionnelle, il est important que nous apprenions à nous rapprocher des autres de manière amicale, saine et sans appréhension.

Le toucher est important, car il montre notre affection aux personnes qui comptent pour nous et nous donnent satisfaction d’être aimé en retour.

toucher ikigai

De plus, les personnes qui vivent le contact comme quelque chose de naturel, gagnent en estime d’elle-même et en sérénité.

Votre objectif doit être d’apprendre ou réapprendre à toucher les personnes qui vous entourent et que vous appréciez particulièrement.

Exercice :

  1. Habituez-vous à dire bonjour / au revoir à son partenaire ou famille par un câlin ou un bisou même pressé
  2. Prenez la main de votre partenaire
  3. Lorsque vous revoyez un ami depuis longtemps : serrez-le dans les bras
  4. Adressez-vous avec douceur, tendresse et gratitude à vos proches avec des mots attentionnés

32) Incertitude : le meilleur plan est de ne pas en avoir

L’objectif est de trouver un équilibre entre le contrôle et l’incertitude. Quoi de plus stressant que de ne pas avoir le contrôle sur la situation.

Et si le secret de la sérénité était de ne rien contrôler paradoxalement…

Pour vous donner un exemple, un voyageur qui planifie tout son chemin profite moins et ne laisse pas part à la découverte, aux rencontres…

« Le vrai voyageur n’a ni plan établi, ni intention d’arriver » Lao Tseu

imprevu aventure voyage ikigai

La question n’est pas « où », mais avec « qui » ! Partagez des moments avec des personnes dans le même état d’esprit que vous.

Un excès de planification vous tue alors que l’incertitude vous offre des surprises chaque jour… Laissez une part à l’intuition.

Exercice : rendre son voyage mémorable

  • Faites des activités en rapport avec votre passion (yoga, concerts, visites…)
  • Laissez une place au hasard
  • Suivez les locaux plutôt que les touristes
  • Dormez chez l’habitant
  • Réservez seulement le billet d’avion et la première nuit
  • Inscrivez-vous à une activité sur place
  • Ne vous inquiétez pas si les choses ne se passent pas comme prévu

33) Kaizen : l’amélioration continue

Kaizen ou « s’améliorer », « améliorer ses performances », « philosophie de l’amélioration continue ».

En effectuant des efforts quotidiens et continus, vous obtiendrez plus de résultats qu’en opérant de façon « coup de poing »

Pour vous améliorer continuellement, suivez ces étapes à chaque étape de votre vie :

  • Préparer : déterminez des objectifs concrets, à quoi ressemblera le résultat ? Vous devez décrire toutes les étapes nécessaires et vos résolutions personnelles
  • Faire : exécuter votre plan défini et prenez des notes
  • Contrôler (1 fois par mois ou trimestre) : analyser les données récoltées à la phase « Faire » et comparez les résultats des projections de la phase « Préparer »
    • Est-ce que je m’en suis tenu au plan ? Au contraire, je me suis éloigné ?
    • Pourquoi le plan ne s’est-il pas déroulé comme prévu ?
    • Pourquoi je n’ai pas tenu mes résolutions ?
    • Pourquoi est-ce que je n’arrive pas rendre ce procédé plus efficient ?
    • « Pourquoi ? » est une question importante, car elle soulève la racine du problème
  • Agir : agissez et réajustez les actions si le plan n’est pas respecté. Trouvez des solutions.

Exercice : motivation négative avec le kaizen

  1. Lister 3 changements concrets que vous devez faire dans votre vie et que vous reportez sans arrêt
  2. Écrivez une phrase expliquant « pourquoi » vous devez faire ce changement. Il faut une phrase forte qui vous aide à sauter le pas ! Ex. : Si je ne pratique pas la méditation, je vais me laisser submerger par mes émotions
  3. Visualisez votre futur
  4. Faites un bilan au bout d’un mois : pourquoi n’ai-je pas réussi ? 1re amélioration…

“Si vous ne réussissez pas, ce n’est pas un échec ! L’échec serait de continuer sur la même voie et d’attendre un résultat différent” Einstein

34) Kyudo : l’art du tir à l’arc

Au Japon, le tir à l’arc est un art qui entraîne l’âme.

En effet, les tireurs sont mieux armés pour affronter les difficultés avec calme. Il apporte un regard serein sur l’avenir.

Mais comment devenir un tireur à l’arc hors pair ou plutôt un maître de notre paix intérieure ?

tir a arc ikigai

Il nous faut travailler notre patience et laisser les choses se produire. Il nous faut accepter.

De plus, nous devons travailler quotidiennement pour que les tâches difficiles nous paraissent simples et naturelles.

Être humble et accepter d’échouer pour grandir.

Être souple et laisser nos mains saisir la corde de l’arc sans pincer et notre esprit penser sans intention.

Adopter une nouvelle perspective, un nouveau regard et faire la paix avec notre esprit

Exercice : l’archer est sa propre cible

L’important n’est pas la cible que l’archer voit, c’est celle qui se trouve à l’intérieur de lui.

Lorsque vous sentez un conflit, avec le monde ou avec vous-même, devenez votre propre cible :

  1. Quelle part de responsabilité ai-je dans cette situation ?
  2. Comment aurais-je pu agir pour éviter cette situation ?
  3. Quels changements sur le plan psychologique dois-je mettre en œuvre pour éviter que cette situation ne se reproduise ?

35) Toshogu : l’enseignement des 3 singes

Vous connaissez sûrement les émoticônes des 3 singes singes ikigai:

Mais savez-vous d’où viennent-ils ?

Ces singes proviennent du village de Nikko, au nord de Tokyo. Le village abrite l’icône des 3 singes, l’une des plus précieuses et puissantes iconographies japonaises. Ce sont les 3 singes de la sagesse.

Le message des 3 singes de la sagesse : un qui ne voit pas, qui n’entend pas et qui ne parle pas fait écho à une anecdote de la Grèce antique…

Un jour un disciple de Socrate vient rapporter des paroles entendues sur Socrate. Socrate lui demande s’il a passé ces paroles dans les 3 passoires :

  • La vérité : « est-ce que ce tu vas dire est vrai en tout point ? »
  • La bonté : « le message est-il bon ? »
  • L’utilité : « ce que vous m’apportez est-il utile ?

Si tu réponds « non » à l’une de ces questions, ce que cela ne vaut pas la peine d’être répété ou même entendu.

La morale de cette histoire est de commencer à ne pas regarder dans la mauvaise direction et porter son attention à ce qui est utile, bon et vrai !

Et bien sûr ne pas entendre ou répéter ces paroles.

Exercice : incarner les 3 singes

  1. Quand vous regardez la télévision, la radio, les réseaux sociaux, consacrez-vous plus de temps aux infos positives ou négatives ? Se concentrer sur l’utile, le bon et le vrai
  2. Dans vos conversations, avez-vous tendance à entrer dans le jeu de ceux qui critiquent les autres ? Détournez la discussion sur d’autres sujets
  3. Lors de vos échanges, aidez-vous les autres à développer leurs grandes qualités ? Les autres sont des miroirs : toute l’aide et la reconnaissance que vous leur témoignez nous seront aussi destinées

Comment déployer le pouvoir de son ikigai

Voici l’ultime exercice du livre qui a pour but de vous accorder avec votre ikigai.

Vous allez construire la boussole pour vous aider à avancer en osmose avec votre ikigai.

Lorsque vous vous sentirez perdu, vous pourrez vous y référer afin de reprendre la bonne direction !

Votre ikigai se compose de 4 éléments :

  • Ce que vous aimez
  • Ce dont le monde a besoin
  • Ce pour quoi vous pouvez être rémunéré
  • Ce pour quoi vous êtes doué

Exercice : dessinez sa boussole !

  1. Prenez une feuille et divisez-la en 4 puis inscrivez les 4 éléments de l’ikigai dans chaque rectangle
  2. Ce que j’aime :
    • Écrivez toutes les choses qui vous rendent heureux et épanoui sans faire attention à l’opinion des autres
    • « … me rend heureux »

3.  Ce dont le monde a besoin :

    • Le secret de l’accomplissement personnel est de se sentir utile pour les personnes qui nous entourent
    • « Mon ami a besoin de … », « Mes collègues de travail ont besoin de … »

4.   Ce pour quoi vous pouvez être rémunéré

    • Il n’y a pas de honte à être rémunéré pour un travail, c’est même normal pour notre viabilité
    • « Aujourd’hui, je gagne ma vie en … », « Dans le futur, j’aimerais gagner ma vie en … »

5.   Ce pour quoi vous êtes doué

    • Écrivez les compétences que vous pensez avoir sans vous souciez de ce que les gens pensent
    • « Je suis doué pour… », « Dans le futur, je pourrai être doué pour … si je m’en donne les moyens en … »

Conclusion du livre

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour être épanoui et réaliser votre ikigai.

Il ne vous reste qu’une seule chose et non des moindres !

PASSER A L’ACTION !

Engagez-vous à prendre une série de décision après avoir lu ce livre.

Il n’y a pas de hasard, les choses ne vous tombent pas tout cru dans la bouche… C’est dans l’action que vous trouverez votre passion et que vous accomplirez votre objectif de vie.

« Le succès ne vient avant le travail que dans un dictionnaire »

Exercices pour passer à l’action :

  • Reprenez votre grille et surlignez les choses auxquelles vous ne consacrez pas assez de temps, mais qui sont importantes pour vous
  • Pour chacune : faites une liste de 3 actions concrètes que vous pouvez entreprendre MAINTENANT
  • Corrigez la trajectoire si nécessaire : vous devez peut-être changer de cap, démissionner et cela fait peur… Mais une fois le cap modifié, la peur passée paraît disproportionnée.
  • Abandonnez ce qui ne vous passionne pas et ajoutez des idées dans vos quadrants.

La fin n’est que le début…

Ce résumé vous a plu ?

Vous aurez surement envie de lire le livre “La méthode Ikigai : découvrez votre mission de vie”.

Je vous invite à cliquez ici pour le commandez sur Amazon.

Le prochain résumé sera sur le livre “L’Élément : Quand trouver sa voie peut tout changer !” de Ken Robinson.

Pour suivre le défi, n’hésitez pas à suivre le blog sur les réseaux !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu